aliments-astringents

 

 

Plus qu’un fruit nutritif, l’avocat est un superaliment délicieux et il est considéré depuis peu comme un caprice gastronomique. Cependant, sa graisse bienfaisante, qui lui confère une texture très onctueuse, et sa saveur caractéristique font des avocats un choix culinaire exceptionnel ainsi que bon pour la santé.

L’inclusion des avocats dans l’alimentation présente des bénéfices nombreux et variés ; en fait, les avocats sont un must have dans les régimes d’amincissement en bonne santé – ou au moins ils devraient l’être – car ils apportent beaucoup de nutriments essentiels et leurs graisses sont bénéfiques.

Mais que se passe-t-il lorsque l’on essaye d’inclure des avocats dans des régimes spéciaux ? Dans les régimes spéciaux, l’objectif le plus fréquent n’est pas la perte de poids, mais la réduction des problèmes associés à une pathologie.

 

Les troubles intestinaux dus aux avocats dans les régimes spéciaux : mythe ou réalité ?

 

Un bon exemple des régimes spéciaux sont les régimes pour réduire le cholestérol, où l’avocat est souvent un bon allié ; mais il y en a également pour traiter et soulager des troubles de l’estomac et de l’intestin, tels que des gastrites ou le syndrome du côlon irritable.

C’est justement dans des régimes spéciaux pour les gastrites, dans des régimes pour le côlon irritable et dans d’autres régimes spéciaux pour les pathologies du système digestif lorsqu’il se produit des doutes concernant s’il convient de consommer des avocats ou s’il vaut mieux les éviter.

 

 

Les graisses et la fibre des avocats sont-elles préjudiciables en cas de troubles du système digestif ?

 

Les avocats sont des fruits riches en graisses et en fibres, parmi d’autres, mais la graisse et la fibre sont des nutriments clé lorsqu’il y a des troubles dans le système digestif.

D’un côté, bien qu’elles soient bénéfiques pour réguler le niveau de cholestérol et réduire la tension artérielle, les graisses des avocats sont toutefois des graisses, si bien ce ne sont pas des graisses d’origine animale, et peuvent provoquer des digestions plus lourdes et plus lentes, ce qui favorise la sensation de lourdeur, de malaise ou de reflux dans l’estomac.

Faut-il éviter la consommation d’avocats dans les régimes spéciaux pour la gastrite ? En fait, non. Du moment qu’ils sont inclus dans un régime riche, varié et équilibré où les avocats sont consommés alternativement en combinaison avec des aliments moins gras ou en les cuisinant, ils peuvent être inclus dans ce type de régime. De plus, il ne faut pas oublier qu’il existe plusieurs variétés d’avocat, il vaut mieux choisir des variétés de palta avec un pourcentage de graisse moindre, c’est un excellent moyen pour continuer à déguster ce fruit (et bénéficier de ses nombreuses propriétés sans subir de lourdeur dans l’estomac).

Vaut-il mieux éviter les avocats lorsque l’on souffre de côlon irritable ? Il n’est pas nécessaire de les éliminer du régime du moment que le patient les tolère, mais il vaut mieux limiter leur consommation. Ceci dit, avant de les consommer, il vaut mieux consulter le médecin et commencer par des petites quantités pour éviter les maux d’estomac ou d’autres malaises.

 

Et si j’ai une gastro-entérite : devrais-je suivre un régime astringent sans avocats ?

 

Les régimes typiquement astringents ou « mous » sont de moins en moins utilisés pour traiter ce type de malaises, car ils limitent la quantité de nutriments que l’organisme reçoit et ils peuvent retarder la guérison ou favoriser l’apparition d’autres troubles. On recommande actuellement de consommer des aliments spécifiques, nutritifs, variés et équilibrés, on peut bien sûr inclure les avocats en petites quantités comme part d’un « régime mou ».

 

 

Les avocats sont bénéfiques aussi pour le système digestif

 

Parmi les bénéfices de la consommation régulière d’avocats, on peut inclure les nombreux avantages pour le système digestif, dont la récupération des tissus internes et la réduction de l’inflammation de l’intestin. C’est-à-dire, l’ingestion de graines d’avocats est un remède très répandu pour combattre les infections de l’estomac.

Cependant, en cas de malaises digestifs, il n’y a pas deux personnes qui soient identiques, et si bien dans des circonstances normales, les avocats peuvent être des aliments basiques dans notre régime, ils peuvent être très indigestes lorsque le système digestif n’est pas en bon état. Les avocats, qui sont si bien tolérés, peuvent devenir une denrée lourde pour certaines personnes lorsque l’estomac est fragile.

Par conséquent, la décision de consommer ou pas des avocats est également un choix personnel, et si nous savons ou soupçonnons qu’ils ne vont pas nous faire du bien, il vaut mieux éviter de les consommer pendant quelque temps plutôt que de renoncer à jamais à manger des avocats.