fruits-climatériques

 

Parmi les différents classements possibles pour les fruits, il en existe un qui permet de les classer par fruits climatériques et non climatériques. En raison de leurs caractéristiques, aussi bien les avocats que les mangues sont des fruits climatériques.

Le fait qu’ils soient effectivement climatériques représente de nombreux avantages pour les consommateurs et pour les acheteurs, qui peuvent acheter en toute quiétude des mangues vertes ou des avocats qui ne sont pas mûrs, ce qui leur permettra de déguster leurs fruits préférés avec un peu de patience.

 

Que sont les fruits climatériques ?

 

Pour tout ce qui a été dit jusqu’à présent, il est clair que la condition d’un fruit climatérique est une caractéristique favorable, d’ailleurs, l’adjectif « climatérique » est un terme clé dans le secteur de la commercialisation de fruits et légumes. Mais : Quel est exactement le sens qu’un fruit soit ou non climatérique ?

Les fruits climatériques sont ceux qui continuent à murir après la récolte, c’est-à-dire, depuis qu’ils sont cueillis jusqu’au moment où ils parviennent au consommateur, ils continuent de mûrir, comme s’ils étaient encore sur la plante, et si l’acheteur ne les consomme pas tout de suite, le cycle se poursuit. Ceci est possible grâce à la production autocatalytique d’éthylène, qui est précisément le responsable de la maturation.

Si pendant leur croissance ils produisent suffisamment d’éthylène dans la plante, une fois cueillis, ils peuvent continuer leur maturation, malgré qu’ils ne reçoivent plus de nutriments de la plante de laquelle ils proviennent, car ils sont capables de produire eux-mêmes l’éthylène dont ils ont besoin.

L’exemple le plus classique parmi les fruits climatériques sont les tomates, qui sont cueillies traditionnellement bien avant que les fruits soient mûrs et terminent de mûrir en dehors de la plante, ce qui permet de déguster le fruit pendant beaucoup de mois et en parfait état de maturation. Les bananes ou les poires sont d’autres exemples de fruits climatériques, et bien sûr, les avocats et les mangues, qui continuent à mûrir après avoir été cueillis.

Par ailleurs, parmi les fruits non climatériques se trouvent les agrumes, qui arriveront verts à table s’ils sont cueillis alors qu’ils sont encore verts, et qui peuvent même pourrir alors qu’ils sont verts.

 

Quelle est l’influence du fait d’être un fruit climatérique dans la récolte des avocats ?

 

Les avocats sont un type de fruit climatérique aux caractéristiques particulières, car seulement s’ils sont cueillis au moment idéal ils pourront commencer la maturation qui les conduira au consommateur au moment optimum.

Le moment de la récolte est donc crucial pour ce fruit climatérique.  Seuls les producteurs qui ont des méthodologies de culture optimales seront capables de trouver ce moment idéal de récolte.

 

 

Une fois achetés, y-a-t-il un moyen d’accélérer la maturation des fruits climatériques à la maison ?

Il y a des avantages à ce que les avocats et les mangues soient des fruits climatériques, car vous pouvez acheter des fruits qui ont besoin de quelques jours pour arriver à un état de maturation parfait à la maison.

Il existe une astuce qui permet de résoudre le problème des mangues et des avocats qui ne sont pas encore mûrs, cela consiste à utiliser la caractéristique d’un autre fruit climatérique, la pomme, qui permet à d’autres fruits climatériques d’accélérer leur maturation grâce à sa production élevée d’éthylène. Il suffit de mettre des avocats ou des mangues dans une poche en papier avec quelques pommes et attendre deux ou trois jours. Il va se produire une « accélération climatérique », qui permettra obtenir des fruits délicieux et exquis pouvant être consommés en quelques jours.

Que les fruits soient climatériques est, en fin de compte, une raison de plus pour acheter des avocats et des mangues, ce qui garantit en plus de pouvoir les déguster au moment où ils sont le plus savoureux possibles, très juteux et au point de maturation de votre choix si vous utilisez la méthode « d’accélération climatérique ».